BIENVENUE à PERPIGNAN

La gare de Perpignan. Le centre cosmique de l'univers selon S. Dali, et son plafond.
 
 

 

 

 

Le Castillet (ci-dessus). C’est près des berges de la Basse, là oû se trouvaient les tanneries et les anciennes fabriques de pareurs, tisserands ou blanquers que se dresse le Castillet. C’est l'Infant Don Juan d'Aragon qui donna l’ordre au maître d'œuvre Guillaume GITARD de le construire, ce qui fut fait vers 1368. Tous les revêtements sont en briques, alors que l’intérieur est en terbol (mélange de briques pilées et de chaux). Il fut transformé en 1478 en prison d'Etat par Louis XI. Les fenêtres furent garnies de grillages, le pont-levis fut supprimé et, pour assurer une sortie à la ville vers le faubourg, on juxtaposa le petit castillet à la bâtisse primitive. Ce fut la porte de Notre Dame du pont, édifiée en 1481 par un architecte de Montpellier. Après de nombreuses améliorations, Charles Quint puis Vauban renforcèrent l'ensemble. En 1904, Lors de la démolition de l'enceinte fortifiée de la ville le Castillet resta seul isolé. Depuis, il est le siège d'un musée d'Arts et de Traditions populaires du Roussillon baptisé la Casa Pairal. Le Castillet est le monument emblématique de la ville.

Perpignan: C’est en l'an 927 seulement, que remonte la plus ancienne mention de la ville de Perpignan. C’est dans les années 1272-1344 que la ville connue sa période la plus brillante en devenant la capitale du nouveau « royaume de Majorque » institué par Jacques le Conquérant. La rivalité Franco-Espagnole et les conflits qui suivirent ont entraîné la décadence économique de Perpignan. Vauban fit de gigantesques travaux de fortifications qui rendirent Perpignan quasiment imprenable. Hélas, l’expansion de la ville dans les années 1900 à vu la démolition de la quasi totalité de ces remparts. Depuis, la ville neuve s'est considérablement agrandie et comprend aujourd’hui une série de belles places et d'avenues ombragées de platanes, de mimosas et de palmiers donnant à la ville une couleur toute méridionale.
Retour page Pyrénées Orientales

Voir le guide gay et les meilleures adresses de Perpignan